Alice Cabrillac

Penser l’absence

du 25 septembre au 11 octobre 2015

Cette installation est la représentation sculpturale d’un souvenir, d’une perception mentale, d’un lieu. Ce travail tente de représenter les choses en leur absence, l’imagination en se confondant avec la mémoire permet d’aller au-delà du donné, de penser l’absence et le passé.

La ligne reconnue comme un geste géographique est convoquée ici comme langage et devient l’écriture de notre perception visuelle. Par des lignes vacillantes, vibrantes qui se multiplient et se croisent sur une surface qui attend la trace d’un geste, elles cherchent leur équilibre pour créer un paysage simulé.

La chapelle permet d’envisager l’espaces comme un lieu de remémoration, de retraite et de solitude. Comme pour faire revenir au présent le passé, les sculptures semblent émerger du sol ou des murs pour habiter l’espace.

Son site web : http://www.alicecabrillac.com/

Partager...
Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0Email this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *